Le mythes du consensus face au PS Suisse

Dans des papiers publiés sur le site de la JSS, Brice Touilloux et moi-même avions analysé comment le PS Français était devenu le parti qu’il est aujourd’hui (1). Je proposais que les partis politiques, leurs modes d’action et les pensées politiques en général soient tous cadrés par des mythes qui définissent les champs d’actions et d’idées dans lesquelles ils peuvent évoluer (2). Bien que ces mythes ne soient pas écrits dans une loi ou dans un règlement, ils sont bien présents, voir bien plus puissants, car intériorisés par les acteurs politiques comme normaux, voire inviolables. Je suggérais que, en France, le mythe de « l’homme providentiel » avait forgé les partis et avait permis à une caste de cadres formés par les mêmes écoles, toutes acquises au néolibéralisme, de prendre la direction du PS Français, avec les conséquences que l’on voit aujourd’hui. La question qui se pose est donc la suivante: Quid du PS Suisse (PSS)? (mehr …)

Weiterlesen
Menü schließen